croc en bouche

pour essayer, goûter, croquer et partager

02 octobre 2006

retour régressif

Trois petites semaines de pause qui font du bien ... trois petites semaines pendant lesquelles je ne suis pas allée sur les blogs (j'ai donc beaucoup de retard à rattraper sur "les tendances de la rentrée", tendance qui se fixent désormais dans la blogosphère, il ne faut pas se faire d'illusions !) mais j'en ai profité pour faire la cuisine (vais-je enfin me décider à poster tous les jours ? à voir) et j'ai même eu droit à une très très bonne surprise !

La surprise est venue de Tatyval (dont j'aime beaucoup le blog et c'est pour cela que j'y retourne d'ailleurs, toujours plein de vie, et qui m'emballe vraiment en ce moment avec sa série de questionnaires amusants) qui m'a offert un livre de cuisine de sa région : la Bourgogne (et quelle région !!!!) parce que j'étais sa 10 000 ème visiteuse. Qu'elle en soit remerciée ici mille fois (c'était si gentil de sa part, et une si bonne idée !). Le livre est arrivé, et il m'a fait vraiment très très plaisir (je l'ai lu comme un roman car il a su tenailler ma curiosité... et j'ai eu un large éventail de tout ce que les "bourguignons" avaient apporté à la Gastronomie Française à part le ragoût de boeuf éponyme que le monde entier nous envie - et le monde entier a raison!). Il m'a d'autant plus touchée que j'ai l'habitude d'offrir (j'adore ça, c'est parfois incontrôlable) mais j'ai moins l'habitude de recevoir. J'ai déjà fait des plats tirés de ce livre : de la plus pure tradition française (posts à suivre), ce qui a changé mon quotidien, et de la façon la plus agréable possible (le vin y était aussi pour quelque chose, au moins un peu).
En même temps, tout cela m'a conduite à m'interroger sur l'apport de la région Ile de France (MA région) en matière de gastronomie. J'ai interrogé mon entourage, et l'entourage de mon entourage ... il en est sorti les champignons de Paris et le jambon blanc ! Bien maigre récolte ... et quoi d'autre ? Ah oui, certaines pâtisseries, le raffinement (issu des tables royales ?), vraiment ? si vous avez une idée ... parce que sinon je vais devoir continuer d'être jalouse de Tatyval ;)

Mais avant d'avoir reçu son cadeau, j'ai connu aussi une petite baisse de régime culino-gastrono-gustative ! Faire braiser des courgettes dans de la sauce soja et manger le tout avec un peu de riz gluant : était-ce raisonnable ? Peut-être, mais pas publiable (c'est certain). Et pour m'aider à remonter la pente, il y a eu le "Cuisine et vins de France" de septembre-octobre qui titrait "Les coquillettes comme vous ne les avez jamais mangées" et "petits dîners dans la cuisine" : faire du simple, avec la petite touche en plus !
Pour faire simple, j'ai fait simple : j'ai commencé par LE "gratin chic de coquillettes au jambon". Qui n'a jamais fait ou mangé un tel gratin, le chic en moins ??? Et bien maintenant vous saurez ajouter cette pincée d'élégance française qui rendra votre plat digne d'être servi à l'empereur du Japon s'il passe chez vous.

Voici la liste des ingrédients, vous allez comprendre (pour 6 personnes) : 300 g de coquillettes, 400 g de jambon blanc en tranches épaisses, 25 cl de crème épaisse (d'habitude je mets du lait), 150 g de gruyère râpé, 50 g de beurre, 15 g de truffe en bocal (ça existe d'aussi petits bocaux ?), sel, poivre du moulin.
Je ne vous dirais pas qu'il faut préchauffer le four à 180°, faire cuire les coquillettes comme indiqué sur la boîte, je ne vous dirai pas qu'il faut les mélanger avec le reste des ingrédients et verser le tout dans un plat à gratin beurré, ni parsemer de noisettes de beurre et enfourner 20 minutes. Je vous dirai juste que ce fut appétissant, fondant, parfumé (quand même) mais que la truffe n'est jamais aussi bonne que crue ou presque crue, posée sur des oeufs brouillés au bain-marie. Alors si vous essayez cette recette, déposez la truffe 10 minutes avant de servir ou 5 minutes avant de sortir le gratin du four : ce sera encore meilleur !

Dscf0206

A bien ... tôt !

Posté par beatmess à 16:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi aussi j'ai flashé sur cette recette ! le tien est vraiment superbe !

    Posté par Marmitedecathy, 02 octobre 2006 à 17:27
  • Régressif mais miam, très miam même.

    Posté par mamina, 02 octobre 2006 à 17:48
  • radical et bon, bonne idée !

    Posté par bea, 02 octobre 2006 à 18:03
  • te revoila!!!! ah ah ce gratin a l'air finement bon ! je l'avais repéré aussi a la sortie de CVF....
    dommage que je n'ai pas de four a paris, sinon je me serai fait un gratin mais pas aussi chic !

    Posté par La Fée Maison, 02 octobre 2006 à 18:37
  • Il a l'air trop bon ce gratin de pates! Au fait les champignons de Paris sont produit a Samur, desolee.

    Posté par Mily, 02 octobre 2006 à 20:05
  • bon , regressif à souhait ! parfait pour la saison et le temps qu'il fait !

    Posté par khala, 02 octobre 2006 à 21:54
  • Il est superbe

    Ton gratin et je suis très heureuse que ton livre soit bien arrivé.
    Je suis flâtée de ton gentil message je crois même que mais joues s'enflamment un petit peu.
    Bonne soirée et encore merci.

    Posté par tatyval71, 02 octobre 2006 à 23:21
  • Bon retour. Chic, tres chic meme. Encore faut-il avoir des truffes. On peut tricher et utiliser de l'huile parfumee a la truffe?

    Posté par Gracianne, 03 octobre 2006 à 10:55
  • Gracianne, étant donné qu'ils font cuire la truffe, le goût en devient très très subtil, alors oui l'huile de truffe peut être utilisée (mais mais mais comment fais-tu pour ne pas avoir de truffes chez toi ? lol)

    Posté par Béa, 03 octobre 2006 à 22:48

Poster un commentaire